Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pleure, tu pisseras moins

Des bouts de texte, des bouts de vie, de ma vie.

Pleurer

little-tit

Pleurer dans les escaliers Pleurer dans le noir Pleurer sur son sort Pleurer dans le bus Pleurer seule Pleurer pour sa mère Pleurer dans la rue Pleurer devant un film Pleurer sous la douche Pleurer aux yeux de tous Pleurer dans son lit Pleurer à chaudes larmes Pleurer de colère Pleurer pour être tranquille Mais pleurer pour se soulager. Parce qu'on se sent lourd, comme un poids. Un poids pour tous. Une personne en trop sur la terre. Quand on ne veut pas en parler, parce que y a personne alors qu'on est triste, triste à en mourir. Mais qu'on ne veut pas mourir, partagé entre 2 eaux, sur une corde,...

Ma nuque

little-tit

Je relève mes cheveux et les attache. Ma nuque est dégagée, nue : elle est là et elle attend. Je ne l'habille pas d'un collier où d'une quelconque fantaisie, je l'a laisse dans sa plus simple beauté. Car mes cheveux relevés, ma nuque et moi nous t'attendons. Sache que je ne supporterais pas que tes mots glissent malencontreusement sur ma peau. Tu dois mériter, chaque centimètre carré de celle-ci, c'est ainsi. Une brise passe et les quelques mèches frôlant ma nuque s'envolent et me chatouillent. C'est ton souffle, ton souffle si près de moi qui me fait frémir. De la peur et de la souffrance, tu...

Un soir

little-tit

Je n'arrive pas à être heureuse, c'est trop pour ma personne. Je suis tellement rongée de l'intérieur, ça va finir en connerie, ça va finir en connerie. J'ai mal,mal,mal. Au ventre, à la tête, aux yeux, au bras, au pied... Partout. Aucune partie de ce corps ne me laisse tranquille, je ne suis jamais bien et je fais tout pour ne pas l'être. Je me complique la vie, je joue avec mes sentiments, je m'attache. Pourquoi j'écris ça ? C'est sans aucun sens. En même temps si tout dans ma tête était ordonné, je ne serais pas là. J'aimerais qu'on se rende compte de ça, car non maman, je ne fais pas la tête,...

Esquisse

little-tit

Parce qu'on s'automutile de la parole. Et qu'on la vomit aussi. Parler. Cette acte que tout le monde nous pousse à faire. Que ça soit à un mec payé ou juste un ami. Ami. Faudrait en avoir, ceux qui sont capable de supporter notre vrai personnalité, celle qu'on cache. Je ne préfère pas parler alors je me coupe. Ca dispense de parole. Mais se sentir toujours aussi ballonée, le coeur au bord des lèvres. Pleure. On le dit ça aussi, pleure ça libère. C'est que mes yeux sont secs moi monsieuret que mon coeur est froid. Froid, froid, froid. Ca explique tout. Oui j'ai pensé au suicide et pas qu'une fois....

Crise

little-tit

Tiens, si je décrivais une crise de boulimie. Enfin, celle que je pourrais faire car finalement chacun est différent. Alors. Je suis seule chez moi, comme d'habitude. C'est mercredi, il est 16h. Je ne fais rien, comme d'habitude. Du coup, je pense à la nourriture. Je vais à la cuisine. J'ouvre un placard, je m'assois devant, je fouille. Je trouve des gâteaux. J'en mange. Je finis pas vraiment. Je croque dans tout. Puis je me lasse du placard, je me lève. Direction frigo. Le frigo c'est plus compliqué. Je ne dois rien ouvrir de nouveaux. Je pique dans le vieux. Le sucré me réconforte mais le salé...

Impro

little-tit

Je tremble, je suis fatiguée. Encore, comme d'habitude. J'ai envie de pleurer. Et de vomir. Et de me couper. Je ne supporte plus rien ni personne. Juste mes amis. Le reste c'est de la merde. Partez. Je me sens seule, mon corps est glacé. J'aimerais qu'on m'aime, juste qu'on pose une main sur ma joue et qu'on me câline doucement, pendant des heures. Je veux aller mieux. Mon chez moi me bouffe, ma famille me bouffe. La famille est une machine à broyer les sentiments. Oui. Personne n'est heureux Personne ne va bien Personne ne rit Personne n'aime Personne me regarde L'être humain est condamné à être...

Sans titre

little-tit

Essayer de vomir. Pour compenser la nourriture mangée avant ? Oui mais non. Je veux vomir ma vie, je veux voir dans cette cuvette tous mes maux et tirer la chasse, qu'ils se noient. Vomir ce que je suis, ce que je suis devenue. Vomir le lycée, les amis, les parents. Tout. Vomir les sentiments aussi, pour devenir vide. Puis avoir du nouveau sang dans les veines. Ce cutter dans ma table de chevet, là comme ça, comme invisible. Tant mieux, je veux pas subir d'interrogatoire. Et attendre aussi, attendre l'hiver pour que les avant-bras prennent le relais des cuisses, trop griffées et écorchées. Vite....

Ne me touchez pas

little-tit

Je refuse tout contact. A chaque câlin forcé je ferme les yeux et me mets à penser très fort à ma carapace. J'ai le même que Bowser, avec des pics. J'imagine que ces pics transperce la peau de cette personne qui m'enlace et je me raidit en pensant à des injures. Me sparents, mes amis... Plus aucun ocntact, plus de marques affectives. Pourtant je sais que j'en ai besoin mais pas comme ça, pas quand on me force. L.T

Faut pas qu'on nous voit

little-tit

Je suis pas un animal, je veux pas être en cage. Je veux sortir, laissez-moi le faire. Est-ce qu'on m'écoute ? Oh, je parle. Non, je crie. Je crie mais les autres sont sourds. Regardez-moi, me laissez pas mourir dans cette cage. Je veux m'évader, courir, être libre et fuir. Poussez-vous, je suffoque. Mais que vais-je devenir ? Que vais-je faire ? Prends ma main, prends ma main ! Aidez-moi... J'étouffe mon Dieu, j'étouffe. Ma gorge se serre, mes membres tremblent et mes yeux se mouillent. Je vais pas pleurer, c'est inutile. Et puis c'est ridicule de pleurer sur ce que l'on est, sur son sort. je...

Je te parle

little-tit

"Ne remet pas en question ma volonté Camille. Je serais prêt à tout pour renouer le moindre lien avec toi, je serais-ce que de l'amitié." Arrête tes conneries. Et elle est où là ton amitié ? Nul part. Ton humeur et ta volontée se dégradent au fur et à mesure des sms. Puis finalement tu me laisses tomber par un "A+ Camille". Tu utilises mon prénom, forcément. Tu sais très bien que j'aime qu'on m'appelle comme ça et pas autrement. Tu l'écris histoire d'enfoncer le couteau, ce prénom qui me faisait si plaisir dit par toi, écrit par toi. Ton coup est réussi, ces messages me font devenir folle depuis...

<< < 1 2 3 > >>