Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pleure, tu pisseras moins Des bouts de texte, des bouts de vie, de ma vie.

Ma nuque

little-tit

Je relève mes cheveux et les attache. Ma nuque est dégagée, nue : elle est là et elle attend. Je ne l'habille pas d'un collier où d'une quelconque fantaisie, je l'a laisse dans sa plus simple beauté. Car mes cheveux relevés, ma nuque et moi nous t'attendons. Sache que je ne supporterais pas que tes mots glissent malencontreusement sur ma peau. Tu dois mériter, chaque centimètre carré de celle-ci, c'est ainsi. Une brise passe et les quelques mèches frôlant ma nuque s'envolent et me chatouillent. C'est ton souffle, ton souffle si près de moi qui me fait frémir. De la peur et de la souffrance, tu ne m'inspires que ça. Rien que des pensées pessimistes me traversent et pourtant mes cheveux, ma nuque et moi nous t'attendons toujours, nous ne bougerons pas. Tu sais, tu sais qu'il suffit que je défasse cet élastque et que chaque mèche de cheveux retombe pour que je ne te désire plus. Alors qu'attends-tu ? Je ne me donnerais pas entière à un inconnu, cette nuque je te la réserve pour tes paroles, ton souffle, tes baisers et tes violences, celles que tu me diras du bout de tes lèvres amers, celles que tu sentiras dans mon parfum et celles que tu feras passer dans ta peau pour mettre sur la mienne. c'est beau, c'est fidèle. Toujours un élastique autour du poignet, prête à la découvrir quand tu seras là.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires