Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pleure, tu pisseras moins Des bouts de texte, des bouts de vie, de ma vie.

Laissez-moi

little-tit

Cet article n'est pas particulièrement autobiographique. Je ne suis pas anorexique. J'ai écris ce texte pour le jouer, le mettre en scène pour mon cours de théâtre. Je me suis inspirée d'un livre, "Le ventre vide, la faim autour". J'aimerais avoir quelques avis si possible. Merci.

 

Je suis moche. Mon corps est squelettique, ma peau livide, mes côtes saillantes et mes cheveux ternes. J'ai de grosses cernes et des petits yeux. Je suis moche. Je suis même moche de l'intérieur. Ca se voit sur mon visage, je ne suis pas une bonne personne. Je détruis, je me détruis. J'ai jamais su trouver une place dans ce monde, je ne m'y sens pas à l'aise. Mon corps me permet d'être transparente, invisible. On ne prête plus attention à moi, on ne fait même plus semblant. Ca me va, je préfère ça. Mon seul compagnon c'est la Faim. Toujours avec moi, on ne se quitte jamais. Elle est en moi, elle me tient compagnie, m'anime. Je ne la laisserais jamais s'échapper. Pourtant je la hais. Je la hais tellement. Malheureusement, je n'arrive pas à être transparente aux yeux de tous. Ma famille a vu mon amaigrissement, ma fatigue, ma mauvaise humeur. Il a fallu que la médecine intervienne dans tout ça, qu'elle mette un mot sur ça. Un sale mot. Il sonne mal, il sonne faux. Je suis pas malade ! J'ai juste pas envie de m'alimenter. Maintenant ils cherchent des causes. Mon enfance, ma famille... Tout y passe. Il y a comme un acharnement à trouver un coupable pour essayer d'alléger la culpabilité de l'anorexique. Oui, je l'ai dit ce mot " anorexique ". D'après la Science c'est ce que je suis, faut bien que je m'y fasse. C'est comme ça qu'on m'appelle, " l'anorexique ". Je n'ai plus d'âme, plus d'identité. Car finalement on me regarde, on me juge comme une bête. Mais on m'ignore. Je repousse les gens, les fait fuir. Un regard sombre de ma part et ils détalent. J'ai pas besoin d'amour ni d'amis. Je m'en fous. J'aimerais qu'on me laisse ma Faim et moi. Que personne ne vienne nous déranger. Laissez-nous.

 

L.T

Commentaires