Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pleure, tu pisseras moins

Des bouts de texte, des bouts de vie, de ma vie.

Encore

little-tit

Ca faisait plus d'un mois, quasi deux. Mais là je recraque, alors je t'écris. Evidemment, encore et toujours je pense à toi. "Je rentre plus tôt, jte fais des crêpes et après je te saute", tu te souviens ? On avait fait des crêpes. Moi ça va pas. J'ai bu ce soir, un peu, mais je suis ivre. Je pense à toi.

Star Wars

little-tit

Star wars est sorti, tu dois être comme un fou. Comme un enfant, t'as dû déjà y aller, t'as dû sécher des cours pour ça. Pour ton Noël j'aurais fait ça, j'aurais pris des préventes pour y aller avec toi, pour que ça te fasse plaisir. Tu me manques. Enormement. J'ai envie de t'appeler, de te dire "viens, on y va tous les deux". Passer un moment avec toi, être bien avec toi, qu'est ce que j'étais bien avec toi. Que tu me prennes dans tes bras. Je sais pas si je retrouverais qqn d'aussi gentil avec toi, sincèrement. Si tu savais, ça va pas. Regarde il est pas encore 10h et je suis déjà mal, je suis...

Ca va ?

little-tit

Cette blague, me remettre à écrire ici. On croit qu'on avance, qu'on met son passé pourri derrière soi, qu'on oublie. Mais non, j'ai 19 ans et j'en suis encore à écrire ici, moins qu'avant oui, mais quand même. Demander comment on va, c'est pas le bout du monde non ? "Comment tu vas ?" une semaine de silence, je relance et rien, rien. Je me fais prendre pour une conne, je suis triste, très triste. Je suis qu'une imbécile, qu'une idiote, qu'une pauvre fille. Mes démons ressortent, je le sens. Le cœur au bord des lèvres, j'ai tant connu ça, j'y reviens, un cycle, un pauvre cycle de merde. Quitte...

Et tout recommence

little-tit

Mes bras n'ont pas dû attendre bien longtemps. Avoir l'air idiote avec ça, bien visible, qu'on tente de dissumuler car les gens sont pas cons, même s'ils disent rien. Ces marques me font mal mais c'est l'état dans lequel je suis est encore plus douloureux. Et tout recommence et je n'ai plus que mes yeux plus pleurer.

C'est reparti

little-tit

Quand tu crois que t'en as fini avec quelque chose et en fait, non. Car je croyais que mes tca m'avaient laissé tranquille, et que je me retrouve à 18 heures à manger des pâtes en cachette juste parce que je voulais ça, de la nourriture. Juste parce que c'était de la nourriture. Si j'avais été seule, tout aurait recommencé, je le sais. J'aurais dévalisé mon frigo pour finir la tête dans la cuvette, je le sais. Et je sais que la prochaine étape, ce sont mes bras. Tout recommence. Je serais jamais en paix, jamais.

Amis

little-tit

"Salut Camille ! Ca va ?" T'es venu à moi avec ton sourire à la con et ta mine joviale. Tu m'as fait la bise et moi, au lieu de te dire en face ce que je pensais vraiment de toi, que j'avais envie de te gifler, j'ai répondu : "Super et toi ?" Voilà. Et je suis restée comme une conne à te regarder, et t'as fait comme si de rien n'était. T'AS FAIT COMME SI DE RIEN N'ETAIT. J'y crois pas. J'ai tellement plus envie de te voir, tu me dégoûtes avec tes airs à la con. Moi, je croyais qu'on était amis.

J'ai envie de mourir

little-tit

J'ai envie de mourir. Je l'écris, j'ai pas peur. Je peux pas le dire, c'est pas envisageable. Et mon me parle d'avenir, de lointain, de vie. Alors que j'ai envie de mourir. Comment on peut envisager son avenir si on est même pas bien dans son présent ? Personne ne sera, jamais. C'est mon secret. Mon bras est écorché et ma gorge est sèche. Je recommencerai, je te le promets.

Fantasme

little-tit

J'en ai marre de ces images, de ces gifs avec tous ces mecs de séries parfaits. L'oeil qui pétille, un sourire coquin et un corps de rêve. On est condamné à ça, fantasmer sur une image ? Ils nous achètent avec ça, du rêve et des paillettes. Ce garçon doit nous emmener dans son lit et nous transporter ailleurs, on s'imagine, on le veut, on y croit. Moi je veux un garçon normal, un de ceux qui marche lentement dans le couloirs, qui pense à son Ds de maths qui l'attend et qui stresse un peu. Un qui regarde les filles, qui en a envie avec leur lèvre si douce et leur parfum si entêtant. Un qui fume,...

Fatiguée, lassée, usée

little-tit

Je me souviens qu'il m'avait dit qu'il m'aiderait, et il l'a jamais fait. Il avait envoyé un sms bien dans les lignes, parfait, comme j'avais besoin. J'ai même pas eu le temps d'y croire, je lui ai dit de partir et il l'a fait. Il ne m'a jamais comprise au fond. Il n'a jamais compris qu'il ne fallait pas me lâcher, il aurait dû s'accrocher. Je suis une handicapée des sentiments depuis tout ce temps. Je m'en veux d'être ainsi. J'aimerais changer. Fatiguée, lassée, usée.

Elle

little-tit

Maman fait de la dépréssion. Chacun le sait, mais chacun la ferme. Papa fait de la dépréssion. Chacun le sait, mais chacun la ferme. Quand Elle a fait de la dépression, on a fait l'autruche. Elle a dû elle-même appeler à l'aide, avec son ventre, ses vomissements. Elle est revenue, pour tout virer, tout changer et moi je l'ai aimé. Je lui ai donné tout l'amour que je pouvais. Mais qu'a-t-Elle fait ? Moi je crois savoir, Elle a foutu sa santé en l'air. Envolée.

1 2 3 > >>